Cahier d’école

Fabiola Olivos

Cahier de 200 feuilles, rayé, cousu et cartonné de format A5 (15,5 cm de large, 21,5 cm de long, 2, 5 cm d’épaisseur). Le cahier porte sur la première de couverture le logo de la marque « Loro » (perroquet). Trois stickers sont collés dans différents coins. Un protège cahier transparent bleu le recouvre. Sous l’épaisseur du cahier, nous pouvons remarquer des taches rouges qui font partie de la décoration. De multiples couleurs sur la couverture se présentent sous la forme de dégradés allant du  bleu, au bleu clair et à l’orange. La tranche du cahier est en tissu noir. Sur la quatrième de couverture, la marque du cahier et du logo sont présents, ainsi que la devise de la marque « para los que saben elejir» (pour ceux qui savent choisir).

En Amérique latine, les premiers cahiers sont apparus au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. À cette époque, le papier était très rare et coûteux. Lorsque la production de papier est devenue industrielle, le cahier est devenu un outil scolaire. Le premier cahier commercial a été inventé en 1902 par l’Australien J. A. Birchall, qui a été le premier à rassembler plusieurs papiers et à les joindre à un carton, au lieu de les laisser sous forme de feuilles volantes. Bien que de nombreuses personnes utilisent des cahiers, ceux-ci sont généralement associés aux étudiants qui les emportent avec eux pour prendre les notes des différentes matières. En raison du coût élevé des cahiers, ils n’étaient utilisés que par les élèves dans les cours les plus avancés. Au Pérou, les écoliers des années 80 et 90 utilisaient le célèbre « Cuaderno Popular » (cahier populaire) ou « Cuaderno Escolar » (cahier scolaire). Ses feuilles étaient jaunes et avaient un prix modeste. Une de ses caractéristiques principales était qu’il présentait sur sa couverture la carte du Pérou et des Péruviens de différentes professions. À l’intérieur se trouvait le « Décalogue de l’étudiant » et à l’arrière les premiers articles de la Constitution de 1979.

Ce cahier est précieux pour moi parce que je l’ai gagné lors d’un concours d’orthographe quand j’avais 10 ans. À l’époque, on utilisait normalement des cahiers A5 de 100 pages. Un cahier de 200 pages était quelque chose de différent et surtout cher. De plus, c’est l’unique cahier de 200 pages que j’ai eu dans ma vie. C’est pour ce motif que je me suis dit à l’époque, que j’allais faire quelque chose d’important dans ma vie. J’ai décidé de faire un cahier que je pourrai consulter toute ma vie pour trouver de précieuses informations et me rappeler les périodes importantes de ma vie. Comme je n’avais pas d’idées pour commencer à écrire, j’ai pris le dictionnaire et j’ai commencé à rédiger des abréviations. Ensuite, j’ai écrit des exercices de diction, des poèmes et j’ai même fait des dessins. Ce cahier représente pour moi une trace de l’évolution de ma vie. Il est possible de regarder l’évolution de mon écriture entre autres.