4 étoiles de ski

Alea Tréguier

Il s’agit de quatre médailles de l’Ecole du Ski Français (E.S.F.) et d’un « carnet de capacités en ski ».  Les médailles sont toutes semblables : un flocon avec une banderole bleu-blanc-rouge et au milieu de celle-ci le sigle « E.S.F. ». Le seul changement est le nombre d’étoiles : aucune pour le flocon puis d’une à trois étoile(s) pour la première étoile, la deuxième, etc. Une épingle à nourrice est fixée au dos du flocon pour l’accrocher. Les quatre médailles sont en métal avec différentes couleurs : les flocons sont gris argentés, les étoiles sont couleur or et les couleurs bleu blanc rouge sont sur chaque côté du sigle E.S.F.  Le carnet est bleu clair et comporte différentes informations : outre l’identité de l’élève, le carnet donne des informations sur les aptitudes pour chaque niveau et l’évaluation. Pour la classe 1, et pour obtenir la première étoile, il fallait, par exemple, faire un « enchaînement de 7 à 8 virages en évolution élémentaire sur un tracé coulé. » La dimension des étoiles est de 3 centimètres par 3 centimètres.

Les médailles de l’ESF étaient délivrées après que la personne ait passé un test de niveau, généralement après une semaine de cours. Elles sont un symbole important de l’école.  L’Ecole de Ski Français est la plus ancienne école de France et la plus importante école au monde avec 250 écoles et 17 000 moniteurs. Après la Libération, l’ESF remplace l’Ecole française du ski, créée pendant l’entre deux guerres dans le but d’apprendre aux Français à skier mieux que les voisins Allemands. Aujourd’hui, les moniteurs enseignent le ski à 2 millions de personne chaque année, soit un skieur sur cinq. Et depuis le début, l’ESF a les mêmes codes et symboles : le pull rouge, le logo bleu, blanc rouge et les fameuses récompenses en forme d’étoile.  

Ces étoiles de l’ESF représentent une partie de mon enfance : tous les ans, jusqu’au début de mon adolescence, j’allais une semaine aux sports d’hivers avec mes grands-parents et mes frères et sœur. Nous allions toujours dans la même station, Les Gets en Haute-Savoie qui fait partie du domaine des Portes du Soleil, un domaine franco-suisse qui comprend 12 stations dont Avoriaz et Morzine.  Ces étoiles sont donc un symbole de moments joyeux passés en famille, d’autant plus qu’une année nous sommes partis à 40 pour y passer Noël. Et puisque j’y allais avec mes frères et sœur, nous avons tous ces médailles : c’est un objet qui nous rassemble.  Aujourd’hui nous n’allons plus au ski, le coût étant devenu trop important, c’est donc maintenant un objet empreint d’une forte nostalgie. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.