Description

Planche en bois de poirier au revers lisse et à l’avers gravé en haut-relief (xylogravure) d’une scène composée de 11 personnes évoluant dans un décor architectural gothique composé de hautes et fines colonnes  sur lesquelles reposent des voutes sur croisée d’ogive, d’une grande fenêtre ogivale  au verre plombé surmonté d’une grande rosace, de murs en appareil épais et d’un dallage de grands carreaux carrés. A droite de la fenêtre, entre deux lances croisées et au-dessus d’une grande couronne végétale, court une inscription de quatre lettres en écriture inversée : “INRI”.

Un muret sculpté avec deux colonnes à ses extrémités sépare le cloître de la grande salle de réception. Dans le cloître, à gauche du muret, se tiennent 10 femmes portant un grand voile qui descend dans leur dos, vêtues d’une grande robe resserrée à la taille par une simple ceinture de corde. 7 femmes debout sont spectatrices à l’arrière-plan, deux autres, agenouillées au premier plan, se tiennent l’une derrière l’autre, la première semblant s’appuyer sur la seconde qui se tient derrière elle. Enfin, la première femme, à la tête du groupe, se tient debout de profil vers la droite, la main gauche levée en signe de salut et la main droite posée sur le muret. Elle s’adresse à jeune-homme de haute stature qui se tient debout vers elle, de trois-quart profil vers la gauche, de l’autre côté du muret. Les cheveux mi-longs, raides, soigneusement coiffés, vêtu de chausses à la poulaine, d’un collant, d’une tunique courte resserrée à la taille et d’un manteau sur les épaules, celui-ci porte son chapeau de la main droite baissée et porte la main gauche ouverte à hauteur de la poitrine. La tête légèrement fléchie vers elle, il semble s’adresser à la femme postée devant lui. 

Au-dessus du décor figuré court une inscription en écriture inversée en typographie antique : “HISTOIRE DE DAMON ET HENRIETTE”. 

Musée : Dinan.

Inventaire : 1986.01.07.

Etat : bon état général mais quelques altérations de surface et petits trous d’insecte xylophage (vrillette). Des fragments de feuille imprimée de papier bleu sont encore collés sur le revers noirci d’encre. 

Matériau : bois de poirier.

Dimensions : longueur : 45,1 cm ; largeur : 32,65 cm ; épaisseur : 2,1 cm.

Provenance : inconnue. 

Datation : années 1870. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.