Contexte

La mention « Manufacture de Libreville » est ce qui permet de dater précisément cet objet. Ce pistolet de cavalerie est en effet produit entre 1789 et 1792. Pendant la Révolution française, certaines communes changent de nom dans un but de déchristianisation ou de suppression des références au modèle politique précédent, la monarchie d’Ancien Régime. Dans cette logique, Charleville est renommée Libreville, du fait du préfixe « Charles », prénom royal. La manufacture d’arme suit cette évolution, d’où l’inscription de son nom révolutionnaire sur ce pistolet.

Ces années contestatrices de l’ordre établi en France et en Europe entraînent un besoin croissant d’armes. C’est dans ce contexte qu’est remodelée la conception  du pistolet conçu en 1763/66. Il est facile à fabriquer, contrairement aux modèles précédents, mais aussi plus robuste. En terme de conception, on remarque qu’il est constitué de plusieurs matériaux (bois, fer mais aussi du laiton). Son mécanisme de tir est basé sur le système de platine à silex, largement répandu au XVIIe et XVIIIsiècles. La pierre à feu, nécessaire pour créer une étincelle et enflammer la poudre de tir, dure environ 40 coups.

Deux pistolets du même modèle ont été donnés par Luigi Odorici, fondateur et premier conservateur du musée de Dinan, sachant que ce type d’arme était utilisé par paire par les cavaliers. Les pistolets appartenaient auparavant à Néel de la Vigne qui a exercé des fonctions politiques à l’époque de la Révolution française, du premier Empire puis de la Restauration. Il est indiqué que les pistolets avaient été saisis par les Révolutionnaires lors de la prise de la Bastille. Il s’agit en fait d’une légende faite pour les rattacher à un événement prestigieux, sachant que ce modèle n’existait pas encore le 14 juillet 1789.  

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.